GARANCE ALVES
Inconnus intimes 2

 

“Dans les œuvres de Garance Alves, le corps physique est absent ou invisible mais comme en attente d’endosser les fringues d’une garde-robe impatiente de le vêtir.”
Claude Lorent, La Libre Belgique
L’œuvre de Garance Alves prend racine dans la représentation de l’absence du corps humain.
Plusieurs techniques, dessin, photo, installation, lui permettent de mettre en avant ce manque.
L’artiste semble collectionner nos absences physiques, laissant naître en nous un sentiment d’insécurité, car Garance Alves travaille ce lien, si ténu ou si profond, entre notre esprit et le monde physique qui nous renvoie à notre identité.
À travers nos vêtements, elle identifie, classe ou invente des personnalités. L’habit est notre plus proche habitat, il est comme une seconde peau. Même lorsque le corps le quitte, l’habit demeure une enveloppe qui appelle le corps. Nos vêtements nous survivent parfois, ils deviennent alors des témoins des corps qui les ont portés. Ce jeu sur l’incarnation et la désincarnation du corps est une des préoccupations centrales de son travail.
Le vêtement est un fragment de notre d’histoire, il suggère une appartenance sociale, une tranche d’âge, une corpulence, un goût,… Il livre aux regardeurs des morceaux d’intimité.

ŒUVRES
EXPOSITIONS

Exposition personnelle

2019
Galerie Louis Gendre, Chamalières, Communiqué de presseCatalogue de l’exposition

Expositions collectives

2019
Six Memos, exposition collective itinérante dans le cadre de CreArt réseau de villes européennes pour la création artistique, Valladolid, Espagne, Liverpool, Grande Bretagne, Lublin, Pologne.
Bande d’idiomes, Hôtel du Département, Clermont-Ferrand.
2018
Inauguration nouveaux résidents des ateliers Bains d’huile, Direction de la culture, Clermont-Ferrand.
Contrepoint (duo show), galerie Plagiarama, Bruxelles, Belgique
Ouverture d’Atelier, dans le cadre de la journée européenne de la créativité proposée par le programme CreArt, réseau de villes européennes pour la création artistique, Clermont-Ferrand.
Une pensée qui crie, galerie La Passerelle, Paris.
Se lécher les bobines, Hôtel du Département, Clermont-Ferrand.
2017
Les Recombinants, exposition en ligne et présentée à la Foire internationale d’Art Contemporain de Marseille (ART-O-RAMA), La Friche la Belle de Mai, Marseille.
C&D – Callirohé et Diboutadès, La Vallée, Bruxelles, Belgique
Nu, Avec la complicité de Frédéric de Goldschmidt, Buxelles, Belgique.
Festival nos yeux grands ouverts, Centre Artasia, Paris.
Se fendre la gueule, Hôtel du Département, Clermont-Ferrand, FR 2016 La couleur en mouvement, Maison des expositions, Cébazat, FR 2015 Paysages, Maison des Comtes, Orcet.

Formation

2017
Master en Dessin avec distinction, à l’École nationale supérieure des arts visuels de La Cambre, Bruxelles, Belgique.
2015
Diplôme National d’Art Plastique avec les félicitations du jury, à l’Ecole Supérieure d’Art de Clermont Métropole, Clermont-Ferrand.

Prix

2017
2ème prix obtenu pour la vidéo Fragments au Festival nos yeux grands ouverts, Centre Artasia, Paris.

Concours

2018
Obtention d’un atelier logement de la ville de Clermont-Ferrand

Résidences

2018
Résidence à Boom’structur en collaboration avec la danseuse Marie George
2017
Résidence/workshop dans le cadre du réseau européen CreArt et avec l’artiste Katarzyna Kozyra, Lublin, Pologne.

Catalogues

2019
Six Memos, exposition collective itinérante européenne, réseau européen CreArt,Valladolid, Espagne, Liverpool, Grande Bretagne, Lublin, Pologne.
2017
Catalogue résidence collective avec Katarzyna Kozyra, réseau européen CreArt, Lublin, Pologne.